AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Strong loves never ends ≈ olivia & aidan ≈

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



The first time ever I saw your face I thought the sun rose in your eyes, and the moon and the stars were the gifts you gave to the dark and the endless skies, my love
> messages : 40
> points : 0
> avatar : Ryan Gosling
> crédits : © florescentia
> pseudo : spf.
> autres comptes : //
> âge : 38
♡ statut civil : Célibataire depuis très peu de temps, j'ai mis très, trop longtemps à comprendre où était mon coeur et ma véritable place. Papa d'un garçon que j'ai abandonné, je suis décidé à rattraper mes erreurs.
> études/métiers : Après des études de sciences politiques à l'Université de Boston, je suis devenu reporter et j'ai saisi ma chance, devenant le plus jeune correspondant à la Maison Blanche pour le compte du Boston Globe, suivant le Président Obama pendant toutes ces années.
> adresse : Charlestown n°56, troisième étage.

> more about me
> adress book:
> to do list:
> disponibilité rp:

MessageSujet: Strong loves never ends ≈ olivia & aidan ≈ Jeu 25 Aoû - 7:01

Il était sur le pas de la porte, hésitant, n’étant même pas sûr que ce soit la bonne manière pour lui de revenir comme ça dans la vie d’Olivia. Pourtant, elle avait été claire, elle ne voulait plus le revoir. Mais Aidan ne pouvait s’en tenir à ça. Pendant toutes ces années, il avait ressassé ce passé qui le hantait, cet enfant qu’il avait abandonné. Il s’en voulait, d’avoir été aussi naïf, peureux. Au moment le plus important, au moment où il devait se marier, ce qui impliquait le fait de fonder une famille, il a laissé tomber Olivia. Et il pouvait comprendre la réflexion de son ex. Il avait été affreux avec elle. Mais ce qu’il voulait aujourd’hui, par dessus tout, c’était rencontrer son fils, sa chair, son sang. Il n’était pas sûr de la conduite à adopter, il avait déjà tenté une approche quelques jours avant, mais elle l’avait mit sur les roses. Il savait que c’était une femme de tempérament. Et il comprenait la colère qu’elle pouvait ressentir envers lui. Cette hésitation persistait, mais rien que de la revoir ce jour-là, encore plus belle que dans ses souvenirs … Il ne pouvait cacher que ça lui avait ravivé des sentiments qu’il avait enfoui pour avoir moins mal. Il sonna donc à la porte d’Olivia, comme si son pressentiment était que les choses allaient évolué différemment de la première fois. C’est en tout cas ce qu’il espérait. La porte s’ouvrit finalement et encore une fois, il la vit au seuil de cette dernière : « - Salut … Ecoute moi avant de refermer cette porte. Je t’ai déjà dit que j’étais désolé et que ça n’effacera pas ce que j’ai pu faire, mais s’il te plaît, est ce que tu pourrais m’écouter deux minutes ? Je n’entrerai pas, je n’insisterai pas … Je veux juste que tu m’écoutes, au moins pour le souvenir de notre passé … » L’hésitation se sentait dans son débit de parole, mais ses mots se voulaient sincères en direction de la jeune femme. Il voulait simplement qu’elle prête son oreille, qu’elle accepte de l’entendre.

_________________


Remember When
Remember when I was young and so were you and life was changed, disassembled, rearranged. We came together, fell apart and broke each other's hearts, Remember when.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Once you had put the pieces back together, even though you may look intact, you were never quite the same as you'd been before the fall.

> messages : 144
> points : 0
> avatar : Rachel McAdams
> crédits : hepburns (avatar)
> pseudo : keep smiling (alexandra)
> autres comptes : Riley Hawkins
> âge : 38
♡ statut civil : Je suis actuellement célibataire, une mère célibataire pour être plus précise. Mais ça va je le vis plutôt bien.
> études/métiers : J'ai réalisé mon rêve et je suis actuellement propriétaire de ma propre boutique de vêtements où je vends mes propres créations. Celle-ci s'appelle About Glamour et est située dans le quartier de Mission Hill.
> adresse : back bay, maison #145
> à savoir sur moi : j'ai une grande famille, deux petits frères et trois petites soeurs + je suis très persévérante, quand j'ai une idée je vais jusqu'au bout de celle-ci + je suis complètement perdue ces derniers temps au niveau sentimental, je ne sais plus ce qu'il faut que je fasse + je suis la plus grande de la famille Rhodes et je protège toujours beaucoup mes frères et soeurs + je déteste cuisiner, je prends très souvent des plats tout fait + je suis très créative et je peux passer des heures à dessiner mes nouvelles idées de vêtements.

> more about me
> adress book:
> to do list:
> disponibilité rp: libre

MessageSujet: Re: Strong loves never ends ≈ olivia & aidan ≈ Jeu 25 Aoû - 16:19

T'étais à la maison et tu t'occupais de certaines affaires que tu n'avais plus vraiment eu le temps de traiter. Avoir un enfant, ça vous prend vite du temps, c'est certain. T'avais dû laisser certaines choses de côté pour t'en occuper un autre jour et aujourd'hui t'avais l'occasion de le faire. Noah n'était pas à la maison, il était de sortie avec ses tantes. Elles avaient voulu l'embarquer pour une journée et tu n'avais évidemment pas pu refuser. C'était en plus l'occasion pour toi de pouvoir passer une agréable journée seule à la maison où tu pourrais entièrement te consacrer à toi. Cela faisait bien longtemps que ça n'était plus arrivé et ça ne pourrait te faire que du bien. T'étais donc occupée dans tes affaires lorsque t'entendis sonner. Tu n'attendais personne et comme à chaque fois que quelqu'un venait sonner chez toi ces derniers jours, t'avais peur d'aller ouvrir. Depuis que tu savais qu'Aidan était de retour en ville, t'avais peur qu'il revienne. T'avais peur de devoir encore l'affronter. C'était dur pour toi de le revoir. Tu lui en voulais évidemment pour tout ce qu'il a pu te faire et en même temps, tu l'aimes encore tellement. Tu n'as jamais pu l'oublier, il est l'homme de ta vie, tu l'as toujours su. Mais la haine passait pour le moment bien au-dessus de ton amour pour lui. T'ouvris la porte et puis à nouveau ton coeur rata un battement, comme la première fois. C'était Aidan, de nouveau. Tu restais plantée là à le regarder, sans savoir quoi dire ou quoi faire. T'attendais, simplement. Tu le laissais parler, tu décidais de ne pas l'interrompre cette fois-ci. T'écoutais ce qu'il avait à te dire et puis tu hésita. Il voulait parler et t'avais peut-être besoin de le faire aussi. T'avais besoin de réponse à plusieurs de tes interrogations et seul lui pourrait te les donner. En plus, Noah n'était pas là aujourd'hui, t'étais pas prête à le lui présenter, pas encore. Alors c'était peut-être l'occasion pour vous de discuter, enfin. Bon très bien Aidan, je veux bien t'écouter deux minutes. Tu peux entrer. T'avais déménagé depuis qu'Aidan était parti, t'avais pris une maison et tu t'y sentais bien. T'aurais pas pu rester où t'étais avant, beaucoup trop de souvenirs. Tu veux boire quelque chose peut-être ? Tu demandes plus par politesse qu'autre chose.

_________________



Just because you fail once, doesn't mean you're gonna fail at everything. Keep trying, hold on, and always, always, always believe in yourself, because if you don't, then who will, sweetie? So keep your head high, keep your chin up, and most importantly, keep smiling, because life's a beautiful thing and there's so much to smile about. Marilyn Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumsanstitre.forumgratuit.ch/t67-friends-are-gold-riley-olivia
avatar



The first time ever I saw your face I thought the sun rose in your eyes, and the moon and the stars were the gifts you gave to the dark and the endless skies, my love
> messages : 40
> points : 0
> avatar : Ryan Gosling
> crédits : © florescentia
> pseudo : spf.
> autres comptes : //
> âge : 38
♡ statut civil : Célibataire depuis très peu de temps, j'ai mis très, trop longtemps à comprendre où était mon coeur et ma véritable place. Papa d'un garçon que j'ai abandonné, je suis décidé à rattraper mes erreurs.
> études/métiers : Après des études de sciences politiques à l'Université de Boston, je suis devenu reporter et j'ai saisi ma chance, devenant le plus jeune correspondant à la Maison Blanche pour le compte du Boston Globe, suivant le Président Obama pendant toutes ces années.
> adresse : Charlestown n°56, troisième étage.

> more about me
> adress book:
> to do list:
> disponibilité rp:

MessageSujet: Re: Strong loves never ends ≈ olivia & aidan ≈ Jeu 25 Aoû - 22:40

La voir à nouveau, encore plus belle que dans ses souvenirs, ça atteignait forcément le journaliste. Depuis le premier jour où il l’avait aperçue dans ce bar, il avait l’intime conviction qu’ils avaient toujours été destinés à être ensemble. Mais il avait absolument tout gâché et il était là, planté devant elle, attendant presque qu’elle referme la porte, comme pour lui enlever ce fardeau qu’il s’était infligé des années auparavant. Un air surpris s’afficha tout de même sur le visage d’Aidan lorsque Olivia l’invita à rentrer. Il s’était préparé à rester dehors, ou qu’elle lui interdise d’entrer dans leur maison. Mais il pouvait tout de même constater qu’elle n’avait pas tout oublié, qu’elle semblait vouloir en savoir plus. Il ne pouvait pas nier qu’encore aujourd’hui, elle lui faisait de l’effet. Il l’aimait encore, il ne serait pas revenu si il n’avait pas au fond de lui l’intime espoir qu’il puisse se racheter de ses erreurs. « - Non ça va, je t’assure … » Il était tout intimidé. La tension était de mise entre ces deux-là. Il pouvait sentir la haine que son ex-fiancée pouvait lui porter sur le moment. Il comprenait, il avait fait l’abruti et en payait les frais. « - Mon … fils n’est pas là ? » La chose était étrange à prononcer, comme si c’était un affreux mensonge, mais c’était une vérité pure : Aidan était père d’un enfant et malgré le fait qu’il ait voulu nier cet aspect, il ne pouvait plus fuir. « - Je vais pas y aller par quatre chemins Liv’, tu sais comment je suis et je n’ai pas changé … » Il disait cela comme si c’était un argument, comme pour préparer le terrain « - Je sais que ce que j’ai fait est grave … J’en ai pris conscience. Le mal que j’ai pu te faire, à toi et notre fils … En ce moment, je me sens mal. Et … » Les mots n’arrivaient plus, comme si il avait l’impression que tout ce qu’il pouvait dire sur l’instant ne servait à rien, comme si il tentait d’expliquer l’inexplicable.

_________________


Remember When
Remember when I was young and so were you and life was changed, disassembled, rearranged. We came together, fell apart and broke each other's hearts, Remember when.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Once you had put the pieces back together, even though you may look intact, you were never quite the same as you'd been before the fall.

> messages : 144
> points : 0
> avatar : Rachel McAdams
> crédits : hepburns (avatar)
> pseudo : keep smiling (alexandra)
> autres comptes : Riley Hawkins
> âge : 38
♡ statut civil : Je suis actuellement célibataire, une mère célibataire pour être plus précise. Mais ça va je le vis plutôt bien.
> études/métiers : J'ai réalisé mon rêve et je suis actuellement propriétaire de ma propre boutique de vêtements où je vends mes propres créations. Celle-ci s'appelle About Glamour et est située dans le quartier de Mission Hill.
> adresse : back bay, maison #145
> à savoir sur moi : j'ai une grande famille, deux petits frères et trois petites soeurs + je suis très persévérante, quand j'ai une idée je vais jusqu'au bout de celle-ci + je suis complètement perdue ces derniers temps au niveau sentimental, je ne sais plus ce qu'il faut que je fasse + je suis la plus grande de la famille Rhodes et je protège toujours beaucoup mes frères et soeurs + je déteste cuisiner, je prends très souvent des plats tout fait + je suis très créative et je peux passer des heures à dessiner mes nouvelles idées de vêtements.

> more about me
> adress book:
> to do list:
> disponibilité rp: libre

MessageSujet: Re: Strong loves never ends ≈ olivia & aidan ≈ Mer 31 Aoû - 8:58

T'avais fait un effort, un sacré gros effort, en acceptant de laisser entrer Aidan chez toi. Mais en même temps, c'était peut-être le moment où jamais. Noah n'était pas à la maison, autant en profiter pour discuter avec lui maintenant. Tu savais de toute façon très bien qu'il ne lâcherait pas l'affaire avant d'avoir pu te parler. Tu l'avais bien compris. Alors c'était l'occasion de lui donner sa chance de s'expliquer. Même si tu savais très bien au fond que tu ne lui pardonnerais pas. Pas maintenant en tout cas. Tout dépendait les explications qu'il pourra te donner aussi. Tout dépendait ses explications de toute façon. Il lui faudrait une raison en béton pour avoir agit de la sorte. Et s'il voulait que t'essayes de lui pardonner, même un tout petit peu, il devrait s'excuser pendant un sacré moment. T'essayais d'être polie après l'avoir laissé venir chez toi et tu lui proposais quelque chose à boire. Ce qu'il refusa. Il était gêné tu le voyais bien. Et puis il te posa la question, sur son fils. Comment savait-il que c'était un garçon ? Peut-être qu'il avait dit ça au bol, t'en savais rien. T'avais même pas envie de lui poser la question. Non il est de sortie avec ses tantes. Tu réponds simplement, sans rien ajouter de plus. Tu prenais place en même temps sur ton canapé. T'attendais qu'il parle, toi t'avais rien à lui dire. Pas pour le moment en tout cas. Tu le laissais donc parler, tu ne l'interrompais pas une seule seconde. T'écoutais et puis il s'arrêta sans terminer sa phrase. Tu levais les yeux vers, tu le regardais droit dans les yeux. Je pense que tu n'imagines pas le mal que tu nous as fait en réalité Aidan. Tu ne dois vraiment pas te rendre compte de l'ampleur des choses... Et si tu te sens mal en ce moment, je ne vais certainement pas te plaindre. T'étais sèche avec lui. Tu lui en voulais tellement. Toute la haine que t'as pu ressentir pour lui lorsqu'il est parti commençait à te remonter dans la gorge. T'avais presque envie de lui hurler dessus pour lui faire comprendre que tu le détestes pour tout ça. Au plus haut point.

_________________



Just because you fail once, doesn't mean you're gonna fail at everything. Keep trying, hold on, and always, always, always believe in yourself, because if you don't, then who will, sweetie? So keep your head high, keep your chin up, and most importantly, keep smiling, because life's a beautiful thing and there's so much to smile about. Marilyn Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumsanstitre.forumgratuit.ch/t67-friends-are-gold-riley-olivia
avatar



The first time ever I saw your face I thought the sun rose in your eyes, and the moon and the stars were the gifts you gave to the dark and the endless skies, my love
> messages : 40
> points : 0
> avatar : Ryan Gosling
> crédits : © florescentia
> pseudo : spf.
> autres comptes : //
> âge : 38
♡ statut civil : Célibataire depuis très peu de temps, j'ai mis très, trop longtemps à comprendre où était mon coeur et ma véritable place. Papa d'un garçon que j'ai abandonné, je suis décidé à rattraper mes erreurs.
> études/métiers : Après des études de sciences politiques à l'Université de Boston, je suis devenu reporter et j'ai saisi ma chance, devenant le plus jeune correspondant à la Maison Blanche pour le compte du Boston Globe, suivant le Président Obama pendant toutes ces années.
> adresse : Charlestown n°56, troisième étage.

> more about me
> adress book:
> to do list:
> disponibilité rp:

MessageSujet: Re: Strong loves never ends ≈ olivia & aidan ≈ Mer 31 Aoû - 15:51

Déçu, il l’était en partie. Jamais il n’avait eu la chance de voir son enfant. Tout ce qu’il savait de lui, c’était le peu que sa sœur lui avait glissé. Le voir, ça aurait été d’une grande aide, ça lui aurait permis de se convaincre encore plus que de revenir dans la vie de ce petit garçon, après tant de temps en valait la peine. Mais de voir le regard que lui jetait Olivia … Elle l’effrayait, littéralement. Les années avaient passée, mais il la connaissait tellement bien. Il savait que c’était une battante, qu’elle a toujours été forte. C’est en partie pour ça qu’il était avait tout quitté. Car il ne se sentait pas assez fort, pas à la hauteur pour assumer la même chose qu’elle. « - Ah … » Oui, il voulait montrer sa déception, mais les mots avaient du mal à sortir. Pourtant, durant toute leur vie en tant que couple, jamais, même lors de leur première rencontre,  Aidan n’était resté sans voix. Mais de la revoir, dans la situation qui était la leur, dans ce bazar qu’il avait lui-même créé … Mais il fallait bien s’exprimer. Et avant même qu’il continue, ce sont les mots crus, âpres de celle qu’il pensait être la femme de sa vie qui vinrent le heurter de plein fouet. Elle ne prenait pas de pincettes avec lui, elle était directe et Aidan n’était certainement pas en mesure de pouvoir dire quoique ce soit, ou même protester. « - Je suppose que je l’ai mérité … » Il ne pouvait pas répliquer grand chose. C’était son tort à lui, pas à elle. Pour autant qu’il sache elle avait assumé tandis que lui avait fui. Sur le moment, il ne pouvait que se sentir misérable. Il avait eu beau répéter dans sa tête des centaines de fois cette discussion qu’il appréhendait, elle ne tournait clairement pas en sa faveur : « - T’as raison. J’en sais rien et c’est de ma faute. Je t’ai laissée toute seule et ne crois pas qu’il ne s’est pas passé un jour où je n’ai pas regretté. Mais je veux me racheter. Par tous les moyens. Si je pouvais, je reviendrais en arrière, mais j’en suis incapable. » Il marquait une pause, comme pour chercher les bons mots, tenter de convaincre Olivia et lui-même que c’était possible : « - J’ai fait un choix égoïste. J’ai perdu tout le monde à cause de ça. Même ma sœur ne m’adressait plus la parole. Mais ce qui a été le plus difficile, c’est de t’avoir laissé tombée toi. Je t’ai abandonnée alors que tu avais sûrement le plus besoin de moi. » Beaucoup d’excuses, de constats, mais peu d’explications sur les raisons profondes qui avaient poussé Aidan à quitter Boston. Il la regardait dans le blanc des yeux, tentait de déchiffrer ses pensées, d’y voir quelque chose, un signe. Puis, il posa son regard autour de lui, constatant qu’elle s’en sortait vraiment pas mal : « - Je vois que t’as bien réussi sans moi … Je suis fier. » Aussitôt dit, aussitôt regretté. Cette discussion n’allait vraiment pas dans le sens qu’il souhaitait.

_________________


Remember When
Remember when I was young and so were you and life was changed, disassembled, rearranged. We came together, fell apart and broke each other's hearts, Remember when.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Once you had put the pieces back together, even though you may look intact, you were never quite the same as you'd been before the fall.

> messages : 144
> points : 0
> avatar : Rachel McAdams
> crédits : hepburns (avatar)
> pseudo : keep smiling (alexandra)
> autres comptes : Riley Hawkins
> âge : 38
♡ statut civil : Je suis actuellement célibataire, une mère célibataire pour être plus précise. Mais ça va je le vis plutôt bien.
> études/métiers : J'ai réalisé mon rêve et je suis actuellement propriétaire de ma propre boutique de vêtements où je vends mes propres créations. Celle-ci s'appelle About Glamour et est située dans le quartier de Mission Hill.
> adresse : back bay, maison #145
> à savoir sur moi : j'ai une grande famille, deux petits frères et trois petites soeurs + je suis très persévérante, quand j'ai une idée je vais jusqu'au bout de celle-ci + je suis complètement perdue ces derniers temps au niveau sentimental, je ne sais plus ce qu'il faut que je fasse + je suis la plus grande de la famille Rhodes et je protège toujours beaucoup mes frères et soeurs + je déteste cuisiner, je prends très souvent des plats tout fait + je suis très créative et je peux passer des heures à dessiner mes nouvelles idées de vêtements.

> more about me
> adress book:
> to do list:
> disponibilité rp: libre

MessageSujet: Re: Strong loves never ends ≈ olivia & aidan ≈ Mer 7 Sep - 17:42

T'étais contente que Noah ne soit pas à la maison en ce moment. T'étais pas vraiment prête à le présenter à Aidan. Tu ne savais pas vraiment quand tu le serais en même temps. Peut-être que tu ne le serais jamais. Mais tu n'étais pas la seule à décider, tu pouvais tout à fait comprendre que Noah veuille connaître son père un jour ou l'autre. T'espérais pas trop tôt. T'espérais avoir le temps d'accepter qu'il soit de retour. Et puis en même temps le fait que Noah ne soit pas là, c'était pour toi l'occasion d'avoir enfin des explications sur tout ce qu'il s'est passé. Mais tu te montrais assez froide avec lui et sèche. T'avais de la peine à ne pas monter un peu le ton, à ne pas lui envoyer quelques répliques blessantes. Il t'a tellement fait du mal. Quand il est parti, tu as mis du temps à t'en remettre, à relever la tête. T'as pleuré, beaucoup trop. T'en pleures encore, parfois. Parce qu'à l'époque tu pensais que vous deux pourriez fonder une belle et grande famille. Tu t'es vite rendue compte que ce n'était pas la vision qu'Aidan avait des choses. Tu lui laisses tout de même l'occasion de parler, t'écoutes attentivement ce qu'il a à te dire, tout en sachant pertinemment qu'il t'en faudra beaucoup plus pour te pousser à éventuellement le pardonner. T'as surtout besoin qu'il t'explique précisément pourquoi il a fait ça. T'as besoin de connaître les raisons et rapidement. Oh que oui tu l'as mérité. Tu croises les bras, tu l'écoutes sans l'interrompre. Un choix égoïste, c'est le mot effectivement ! Tu ne te rends vraiment pas compte l'enfer que ça a été pour moi après ton départ. Tu ne te rends pas compte à quel point j'ai pu pleurer à cause de toi et de ce choix stupide. T'es fâchée et à mesure que tu parles les larmes montent à tes yeux. Tu commences peu à peu à pleurer, tu peux pas l'empêcher. Tu respires un bon coup. Je m'en suis sortie comme je pouvais, mais il lui manque un père, c'est évident. Tu essuies doucement une larme sur ta joue et puis tu le regardes droit dans les yeux. Putain Aidan, pourquoi t'es parti ? Pourquoi tu nous as laissé comme ça, sans donner la moindre explication ? Pourquoi ? Tu veux savoir, t'as besoin de savoir les raisons exacts de ce départ. De comprendre pourquoi il a flippé comme ça.

_________________



Just because you fail once, doesn't mean you're gonna fail at everything. Keep trying, hold on, and always, always, always believe in yourself, because if you don't, then who will, sweetie? So keep your head high, keep your chin up, and most importantly, keep smiling, because life's a beautiful thing and there's so much to smile about. Marilyn Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumsanstitre.forumgratuit.ch/t67-friends-are-gold-riley-olivia

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Strong loves never ends ≈ olivia & aidan ≈

Revenir en haut Aller en bas
 

Strong loves never ends ≈ olivia & aidan ≈

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Olivia Ong : Fly me to the Moon
» javascript, Insérer un strong dans un texte
» Fan de One Piece.
» OMG... des jumelles... | Olivia
» 2 week-ends data illimitée chez Bouygues Telecom en Mai !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OHANA :: BOSTON :: west :: back bay-